Bach Elvira

Née en 1951 à Neuenhain, Elvira Bach est une artiste peintre allemande. Elle vit et travaille à Berlin.

Elle étudie le verre à la Staatliche Glasfachschule Hadamar et les arts plastiques à l'Académie des Arts de Berlin. Elle travaille en tant que accessoiriste et prompteur pour le théâtre « Schaubühne am Halleschen Ufer » pendant près de dix ans.
En 1982, l'artiste est la première femme invitée à participer à la Documenta de Kassel. C'est également cette même année qu'elle intègre la résidence d'artistes de Saint Domingue en République Dominicaine.
Peu de temps après, elle passe de longs séjours au Sénégal, où elle s'est mariée et Elvira Bach devient mère de deux enfants.
En plus de la peinture et du verre, l'artiste pratique également la sculpture, réalisant des oeuvres de grand format en bronze et en plastique.
Dans les années 80, l’artiste Elvira Bach était considérée comme faisant partie en Allemagne et en Autriche du mouvement émergeant des « Neue Wilde » ; ces artistes peignaient d’une manière subjective et indifférente, une certaine affirmation de la vie. Comme les Fauves en France, leurs œuvres d’art sont caractérisées par l’utilisation de couleurs chaudes et audacieuses et revendiquent un art fondé sur l'instinct.

Ils séparent la couleur de sa référence à l'objet, afin d'accentuer l'expression, et réagissent de manière provocatrice contre les sensations visuelles et la douceur .